Pourquoi nous n’aimons pas le sport?

"Le sport c'est la santé", dit-on. Oui, mais plus personne ne le croit ! Le sport est tombé dans une telle disgrâce qu'on hésite à utiliser ce mot : pour inciter les gens à bouger, les autorités sanitaires préfèrent parler d'"activité physique".

L'homme moderne souffre d'inactivité physique. Dans les pays développés, 60 à 80% de la population ne fait assez d'exercice pour préserver son capital santé. Seule une minorité de personnes effectue les trente minutes de marche quotidienne (ou activité équivalente) recommandées par l'Organisation mondiale de la santé. Or, les effets du manque d'activité physique sur la santé sont bien connus : ils sont dévastateurs. Pourquoi ne fait-on plus de sport ? Cet ouvrage dont voici la deuxième édition revisitée a pour but de faire le point sur ce phénomène et de proposer quelques pistes pour promouvoir efficacement l'activité physique. Il se place aussi bien du point de vue du médecin que de celui de tout individu et sert ainsi de trait d'union entre ces deux mondes.

 

 

 

Retour